<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1635748176452804&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Comment construire la carte de son restaurant ?

 

Comment construire la carte de son restaurant ?

Plus que jamais le menu est la carte de visite de l’établissement !

Sur place ou en ligne, la carte a connu un profond changement lié en partie à la crise sanitaire et aux nouvelles attentes des consommateurs. Finie la carte à rallonge, longue comme le bras, qui laissait perplexe plus d’un client et imposait au personnel en salle un long laïus pour expliquer plus clairement les saveurs incontournables de la maison.

carte-menu-restaurant

La carte doit désormais répondre efficacement aux envies des clients et aider les gérants de restaurant à générer plus de chiffre d’affaires. Chez TastyCloud nous travaillons sur cette problématique depuis maintenant 4 ans ce qui nous permet de vous partager aujourd’hui des conseils avérés et testés par nos restaurants partenaires. 

Que vous réfléchissiez à mettre à jour votre carte actuelle ou que vous souhaitez créer la carte de votre futur restaurant, cet article est fait pour vous 🙂


Structurer votre carte ! 

En un clin d'œil, le client doit comprendre l’offre du restaurant ! Il vient pour profiter d’un bon moment gourmand, à vous de stimuler son envie avec une carte lisible, simple et claire.

La base, d’une bonne structuration de carte est la suivante :

  • les entrées

  • les plats 

  • les desserts

  • la carte des vins

Et surtout mentionner clairement les suppléments si il y en a : être précis sur ce point, les clients ne pardonneront pas une addition plus salée que prévue.

Ensuite, vous pouvez proposer séparément les formules : entrée / plat / dessert ou plat / dessert ou entrée / plat.

Une fois cette organisation établie, d’autres points sont à prendre en compte :

  •  Vous devez vérifier les marges des plats qui favorisent  la meilleure rentabilité. 

  • Vous devez mesurer votre coût / portion : faire plaisir à vos clients et les satisfaire ne doit pas dégrader votre résultat financier.

Proposer une carte courte 

Pour de nombreux consommateurs, la carte courte est synonyme de fraîcheur et de qualité ! Elle suscite davantage l’intérêt et invite à la dégustation. 

Fini les 7 entrées et desserts et 10 plats principaux ! Misez davantage sur une composition simple avec 3 entrées et 4 plats : gage d’une maîtrise totale et d’une cuisine faite maison. 

Une carte courte prouve aussi que vous adoptez une démarche plus responsable afin de limiter le gaspillage alimentaire. Les clients y sont de plus en plus sensibles. 

Depuis la crise sanitaire, les clients recherchent en priorité des produits frais, bons pour la santé et avec du goût. C’est la tendance de consommation du moment. 81% des français recherchent en priorité des aliments de saison en particulier pour les fruits et légumes. 


Mettez des produits phares sur votre carte !

N’hésitez pas à mettre des nouveautés mais conservez toujours quelques plats qui contribuent à fidéliser et à construire votre notoriété. Les grands classiques restent… c’est l'effet “madeleines de Proust”.

Dans tout restaurant, les clients reviennent pour déguster un plat bien précis. Ce plat emblématique dont ils vont parler autour d’eux systématiquement….

Par exemple, dans un beau bistrot, on doit retrouver les plats référents, piliers de la carte :

  • les terrines

  • les plats en sauce ou en cocotte

  • les plats de partage

Les Best Sellers doivent être toujours mis en avant, quitte à le revendiquer : le plat fétiche de la maison : le Veau Marengo et son riz camarguais !

Valorisez vos produits 

Une cuisine engagée s’appuie aujourd’hui sur la valorisation des origines et du terroir. Tous produits confondus, il est important de signaler dans votre carte :

  • l'origine des produits : AOC/AOP/IGPN

  • les produits sous labels : Fait Maison / Label Rouge…

  • les produits Bio

  • les produits issus de circuits courts et les produits locaux

tablette-carte-digitale-restaurantUne carte valorisée grâce au digital par TastyCloud

Renouvelez votre carte au fil des saisons !

Continuer de susciter l’envie de vos clients réguliers, c’est le meilleur moyen de les fidéliser. En règle générale, vous pouvez faire une rotation classique 2 fois par an en jouant sur la saisonnalité :

  • printemps / été

  • automne / hiver

Mais vous pouvez aussi augmenter cette rotation et faire des cartes thématiques et ponctuelles surtout si votre restaurant est situé dans une zone touristique avec des événements fréquents.


Par exemple : A la Rochelle, lors des Francofolies, festival musical très important, les restaurateurs n’hésitent pas à proposer un menu court autour des spécialités de la région uniquement. La clientèle, certes de passage, vient des 4 coins de la France pour cet évènement et veut déguster de la découverte dans son assiette. Du régional, de l’authentique pour faire rentrer le client dans son restaurant, c’est une belle invitation.

En conclusion, votre carte doit refléter l’ADN de votre restaurant : la typicité de la cuisine mais aussi les engagements et vos valeurs en tant que restaurateur. Il est important que votre personnel de salle remonte donc toutes les remarques de vos clients et que vous puissiez avoir des retours réguliers de leur part pour comprendre si votre menu répond à leurs attentes.


TastyCloud - RS (3)
Toutes nos ressources 
smartmockups_ktubvupx
Prêt à gagner plus ?

Articles récents